La convention CPTS signée à Carcassonne : une réussite

Vendredi 14 mars, l’ensemble des Unions Régionales de Professionnels de Santé, l’ARS et l’Assurance Maladie ont formalisé par la signature d’une convention leur partenariat stratégique pour accompagner le déploiement des Communautés des Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) dans toute la région.

« C’est un projet que je trouve pertinent et judicieux parce qu’il est appuyé sur la coordination de l’ensemble des professionnels libéraux ce qui a toujours été difficile à obtenir jusqu’à présent. Qu’on ne s’y trompe pas, l’Assurance maladie soutiendra jusqu’au bout cette expérimentation », a déclaré vendredi dernier 14 mars Daniel Barry, directeur de la Caisse d’Assurance maladie de l’Hérault et directeur coordonnateur de la gestion du risque pour l’ensemble d’Occitanie. Cet enthousiasme de voir les acteurs du système de soins de la Région d’afficher une vraie volonté de travailler ensemble a été partagé par les participants de cette journée qui s’est déroulé au Centre Hospitalier de Carcassonne.

Tous les professionnels de santé libéraux étaient là, représentés par les présidents de leur URPS : médecins, biologistes, pharmaciens, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes, orthophonistes, orthoptistes, pédicures-podologues, sages-femmes. Siégeaient à leur côté l’Agence Régionale de Santé conduite par son directeur, Pierre Ricordeau, et l’Assurance Maladie représentée par Daniel Barry. Et chacun d’eux d’affirmer sa contribution au déploiement des Communautés des Professionnelles Territoriales de Santé dans toute la région. Un déploiement qui constitue la base de ce projet de santé partagé !

Créées par la loi de modernisation du système de santé en 2016, les CPTS composent un cadre de coopération des acteurs de santé d’un même territoire.  A travers ces communautés, les professionnels de santé expriment leur engagement collectif à améliorer les prises en charge de la population et à mieux répondre ainsi aux besoins de santé d’un territoire, et ce, par une meilleure organisation des parcours des patients, en renforçant les liens avec les acteurs hospitaliers, médico-sociaux et sociaux. « Il faut que des mouvements de cette ampleur-là soient portés par les professionnels eux-mêmes, l’administration de santé sera là pour accompagner les professionnels plutôt que faire à leur place », a souligné Pierre Ricordeau. Ecouter son intervention ci-dessous au micro de Médecin.d’Occitanie

Dans le cadre de Ma santé 2022, la création de 1 000 CPTS est attendue en France à l’horizon 2022. En Occitanie, on en prévoit une centaine ; aujourd’hui, 9 CPTS sont déjà en fonctionnement et 8 autres en projet. Elles concernent déjà 11 des 13 départements de la région et couvrent, selon les territoires, entre 12 000 habitants et 152 000 habitants. La convention signée à Carcassonne formalise un partenariat stratégique pour concevoir, accompagner et évaluer le déploiement des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé dans toute la région. Les partenaires de la convention veilleront à favoriser les échanges avec les Fédérations hospitalières, les élus et les Ordres professionnels. Ils s’attacheront à favoriser la participation des maisons de santé pluriprofessionnelles, des équipes de soins primaires ainsi que des centres de santé, aux projets de santé des CPTS.

Vendredi, le président de l’URPS-ML d’Occitanie, le Dr Maurice Bensoussan, un des principaux artisans de l’établissement de cet accord cadre stratégique, ne cachait pas son plaisir : « c’est la première convention qui existe régionalement. Il est vrai que des travaux se font dans certaines régions autour des CPTS entre les URPS et les ARS, mais, à ma connaissance, une telle signature de convention associant l’Assurance Maladie, l’Agence régionale de santé et toutes les URPS locales des libéraux n’a jamais été signée en France. » Une grande première nationale !

Publié par CPTS OCCITANIE le 10 avril 2019 dans Actualités