OMS : le variant delta («indien») en passe de devenir le variant dominant dans le monde

Si la contamination du Covid-19 continue de baisser en France, la propagation du variant delta, autrement nommé « variant indien» du Sars-CoV-2 s’accentue de manière très significative dans le monde. Encore minoritaire dans l’hexagone, lors d’une conférence de presse de l’Organisation Mondiale de la Santé vendredi 18 juin, Soumya Swaminathan, directrice scientifique à l’OMS a expliqué que « le variant delta est en bonne voie pour devenir le variant dominant globalement, en raison de sa transmissibilité significativement augmentée. »

Questionnés sur l’efficacité du vaccin chinois de Sinovac à cause du variant delta, Michael Ryan (directeur exécutif de l’OMS) et Soumya Swaminathan on effectivement indiqué qu’«en Indonésie et notamment à Djakarta, en lien avec les déplacements de populations durant les vacances, le variant delta prenait une place croissante » sans répondre à la question initiale. M. Ryan a exposé aussi les conséquences du manque de mesures restrictives dans certains pays d’Amérique du Sud (Brésil ou Paraguay) favorisant la propagation du virus et de ses variants. En Europe, c’est au Royaume Unis, en Allemagne et au Portugal que la crainte que le virus devienne dominant se répand – bien que la population soit vaccinée.

Alors, quid de l’efficacité des vaccins contre les variants ? Pour les représentants de l’OMS : nous avons « besoin de plus de données venant d’études bien conçues sur les différents vaccins utilisés par différents pays contre les différents variants » (…) afin de savoir « combien de personnes sont infectées après avoir reçu une ou deux doses de vaccin », combien d’individus sont hospitalisés, et par quel forme du Sars-CoV-2. Ces études sont en train d’être mises en place par l’OMS – qui souhaite également «soutenir les pays n’ayant pas les moyens de faire plus de séquençage» pour étudier de plus près la performance des « différents vaccins à un niveau populationnel, en relation avec la présence des différents variants.»

Sources : APMnews



< Retour à la revue de presse