Covid-19: le taux d’incidence en baisse de près de 40% en une semaine (SPF)

Dans le bulletin épidémiologique de jeudi soir de Santé Publique France s’observe une « diminution marquée » de la circulation du Sars-CoV-2 en France au cours de la semaine du 31 mai. Le taux d’incidence étant en baisse de 38% par rapport à la semaine précédente, en parallèle d’une baisse de la pression hospitalière.

Le détail en chiffres :

Santé Publique France

Cette baisse de l’incidence s’applique à toutes les classes d’âge. En ce qui concerne le taux de dépistage, il est aussi en baisse par rapport à la semaine précédente, de 15%, tandis que le taux de positivité reculait de 0,8 point.
Le variant « anglais » (désormais nommé alpha) reste toujours prédominant parmi les cas d’infection à l’échelle nationale (75% des tests RT-PCR positifs criblés), tandis que la part de variants sud-africain (beta) ou brésilien (gamma) reste modérée (6,3%). SPF note que malgré une hausse récente de la détection du variant indien (delta) dans les prélèvements analysés, « aucun élément n’indique à ce jour une circulation importante de ce lignage sur le territoire », même si « l’apparition de clusters avec transmission autochtone […] doit conduire à la plus grande vigilance ».
Enfin, Santé Publique France annonce la fin de « plusieurs mois d’excès de mortalité » et note enfin une baisse significative du nombre de décès toutes causes confondues. Ce dernier est «revenu dans les valeurs attendues. » après avoir été entre fin septembre et mi-mai, « significativement supérieur à celui attendu.»


< Retour à la revue de presse