covid19

La circulation virale ralentit, mais la tension hospitalière reste forte

« En semaine 15, les indicateurs épidémiologiques étaient à un niveau toujours élevé, mais avec une tendance à la diminution et une persistance de la tension hospitalière » note Santé publique France dans son bulletin du jeudi 22/04 soir.

Lors d’un point presse le même soir, Jean Castex, a expliqué que « le pic de la 3e vague sembl[ait] derrière nous, et que la baisse de la pression épidémique [était] engagée ». Il a par conséquent confirmé que les établissements scolaires du primaire rouvriraient lundi – comme ce fut le cas hier – et que les « contraintes de déplacement en journée » seraient levées à partir du 3 mai.

Toutefois, Santé Publique France note que les indicateurs épidémiologiques sont « toujours à un niveau très élevé  et que la diminution du taux de dépistage incite à rester prudent dans l’interprétation de la dynamique de l’épidémie ».

Toutes les classes d’âge sont concernées par la baisse de l’incidence, et plus particulièrement les 0-14 ans, « probablement toujours en lien avec l’arrêt des campagnes de dépistage en milieu scolaire dans le contexte de la fermeture des établissements.»

Les taux de variants préoccupants restaient stables, avec 82% de suspicions de variant anglais et 4% de suspicions de variant sud-africain ou brésilien parmi les tests de RT-PCR criblés la semaine du 12 avril. La part de suspicions de variant sud-africain ou brésilien a toutefois particulièrement augmenté dans la Creuse (31% contre 11% la semaine précédente) et en Haute-Saône (17% contre 5%). Dans un communiqué diffusé vendredi, SPF rappelle que d’autres variants du Sars-CoV-2, plus rares, font aussi l’objet d’un suivi et d’analyses de risque régulières.

« L’hôpital est toujours sous forte tension »

Le taux hebdomadaire de nouvelles hospitalisations a « légèrement diminué » la semaine du 12 avril (-4%), tout comme celui des admissions en soins critiques (-6%), mais le nombre de patients Covid-19 hospitalisés se maintient à un niveau élevé.

« Le nombre de décès toutes causes et tous âges confondus était toujours significativement supérieur à celui attendu au niveau national”, relève Santé Publique France ».

_

Lire le point épidémiologique du 22 avril 2021 complet ici.

Point à jour sur l’état de l’épidémie en Occitanie demain.

Sources : APM News et santepubliquefrance.fr

Publié par lsp dans COVID 19 : actualités

Le Sénat lance une consultation en ligne des maires sur les mesures de confinement

Le Sénat vient de lancer une consultation des maires de France sur son site internet à propos du confinement. Cette initiative est prise dans le cadre de la mission commune d’information destinée à évaluer les effets des mesures prises ou envisagées en matière de confinement ou de restrictions d’activités afin d’étudier en profondeur la dimension territoriale de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Dans le cadre de cette consultation, les maires seront invités à partager expériences et propositions afin de mieux appréhender les effets des restrictions mises en œuvre depuis l’apparition du virus : « Les collectivités territoriales, déclare le rapporteur Jean-Michel Arnaud (Union centriste, Hautes-Alpes), ont largement contribué à la mise en œuvre des mesures décidées par le gouvernement, ne serait-ce que pour l’application des règles sanitaires. Elles ont également apporté des réponses très concrètes aux attentes des citoyens, par exemple dans le domaine social ou économique, tout en subissant directement les conséquences des restrictions d’activités. Un an après le premier confinement, il nous a donc paru indispensable de dresser un bilan des nombreuses initiatives prises pour faire face à la crise sanitaire dans les territoires ». La consultation est ouverte depuis le jeudi 15 avril et le sera jusqu’au samedi 15 mai.

Source : senat.fr, APMnews

Publié par lsp dans COVID 19 : actualités