tests salivaires

Le nombre de tests de diagnostic repart à la hausse mi-mai

Le nombre de tests de diagnostic du Covid-19  a augmenté d’environ 8% (à 2.585.000 tests RT-PCR et antigéniques la semaine du 17 au 23 mai en France) – notamment grâce au rebond des tests salivaires. La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) l’explique et le détaille dans son bilan hebdomadaire publié jeudi.

La semaine précédente, le nombre de tests avait diminué, avec la fermeture des établissements scolaires lors de l’Ascension. En effet, les tests RT-PCR salivaires sont majoritairement réalisés par des enfants âgés de 4 à 11 ans dans le cadre de campagnes de dépistage dans les établissements scolaires. « Ainsi, la dynamique du nombre de tests fluctue avec les ouvertures et les fermetures des établissements scolaires», a rappelé la direction du ministère des solidarités et de la santé.

A la réouverture des écoles, le nombre de tests validés est en légère hausse pour toutes les tranches d’âge, bien que  » nettement plus marquée » chez les jeunes de 15 ans ou moins, a observé la Drees. A noter que le résultat de la quasi-totalité des tests (99%) a été validé le jour ou le lendemain du prélèvement, contre 98% la semaine précédente.

Les tests salivaires représentent moins de 10% des tests réalisés dans près de la moitié des départements, et moins de 20% dans près de 9 départements sur 10.
Les données du système d’information de dépistage SI-DEP, alimenté par les laboratoires d’analyse médicale, sont utilisées pour produire ces évaluations, rappelle APM News.

Source : APM News, DRESS

Publié par lsp dans COVID 19 : actualités